CGPME Nouvelle-Calédonie

Les urgences ambulancières

jeudi, 20 octobre 2016

Les professionnels ont eu l’occasion d’échanger avec le CHT et la CAFAT dans le cadre d’une réunion organisée au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie afin d’uniformiser le processus de détermination et de tarification de l’urgence ambulancière.

A l’occasion de cette réunion, le Syndicat des Ambulanciers de Nouvelle-Calédonie (SANC) était accompagné de la COGETRA pour faire valoir la réalité économique du secteur. Le malheureux constat est tel que les professionnels ne sont pas réglé de leurs prestations en raison d’une part, de conditions de présentation de la facturation qui reprend des critères orthographiques strictes déterminées par la CAFAT, et d’autre part du fait de l’incompréhension qui réside entre la régulation du centre 15 qui considère que la demande d’intervention relève un caractère d’urgence, et la CAFAT qui ne prend pas en compte l’urgence pour le paiement de certaines prestations.

Les ambulanciers n’ont que trop patientés pour voir évoluer la situation désastreuse qui perdure depuis plus de 3 ans : si aucune solution n’est trouvée rapidement, les professionnels entendent bien faire valoir leur droit !

Cliquez pour prévisualiser l'image
Lu 246 fois
Aurélie Galliot
Rédigé par...

Aurélie Galliot

Secrétaire générale adjointe

 Pour suivre l'actualité de la CPME NC, abonnez-vous à notre lettre d'information.

 Pour suivre l'actualité
de la CPME NC,
abonnez-vous à notre lettre
d'information.