CGPME Nouvelle-Calédonie

Mission Export en Nouvelle-Zélande - Juin 2016

mercredi, 15 juin 2016

La CGPME-NC a participé à la mission diplomatie économique co-organisée par le Cluster AVEX et le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie du 7 au 10 juin 2016.

Cette mission a permis à la CGPME-NC de renforcer les liens qu’elle a eu l’occasion de créer avec les partenaires économiques lors du déplacement de la Présidente Chérifa LINOSSIER en mars dernier, et ainsi favoriser les relations régionales entrepreneuriales entre nos deux territoires.

L’un des principaux objectifs de ce déplacement était notamment la promotion de notre évènement organisé les 3, 4 et 5 novembre 2016 à Nouméa, le Pacific Business Forum.

Lors de son arrivée à Auckland, Aurélie GALLIOT (Secrétaire générale adjointe) a eu l’opportunité de rencontrer M. Henri Eliot (Directeur général de BOARD DYNAMICS).

L’occasion pour notre organisation et la délégation de chef d’entreprises qui nous accompagne, de porter à la connaissance de M. Henri Eliot, les attentes des entreprises calédoniennes en termes de partenariat et d’échanges économiques entre la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie. Les précieuses informations de notre interlocuteur ont permis à la délégation calédonienne de mieux appréhender le marché néo-zélandais et notamment la culture anglo-saxonne.

Au programme de cette mission, une conférence économique était organisée chez BECA afin de présenter la délégation calédonienne à l’attention des partenaires économiques néo-zélandais et à la Chambre de commerce Franco-Néo-Zélandaise (FNZCCI). La CGPME-NC a ainsi présenté ses grandes missions en qualité d’organisation patronale, et plus particulièrement sa volonté de développer les échanges commerciaux régionaux par le bais du Pacific Business Forum qui se tiendra les 3, 4 et 5 novembre 2016 à Nouméa.

En parallèle de cette conférence, des discussions ont pu être engagées entre les différents participants afin de mieux appréhender le contexte économique de nos deux territoires, permettant ainsi aux entrepreneurs, d’identifier les possibilités en termes d’échanges économiques régionaux.

Lors de ces rencontres, la secrétaire générale adjointe a eu l’opportunité d’échanger avec M. Peter Lund, agent principal des politiques pour les questions du Pacifique au Ministère des affaires étrangères et du commerce et Mme Catherine Sumpter, Vice-Présidente de la Chambre de commerce et d’industrie Franco-Néo-Zélandaise.

Dans le cadre de ce déplacement, une étape diplomatique était organisée par le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie à Wellington, regroupant ainsi les organisations patronales et professionnelles, ainsi que les chambres consulaires. L’objectif de cette mission diplomatique était de permettre à la délégation des représentants du secteur privé, de lever les freins aux échanges économiques régionaux par des discussions institutionnelles entre les représentants politiques de nos deux territoires.

A cette occasion, nous avons pu rencontrer le représentant du Ministère des affaires, de l’innovation et de l’emploi, spécialisé dans le secteur de la construction, avec qui nous avons pu échanger sur les besoins en main d’œuvre qualifiée dans ce secteur, notamment dans le cadre du chantier de Christchurch. Les problématiques liées à l’équivalence de qualification entre nos deux territoires ont également été abordées en vue de trouver un accord de coopération dans différents domaines.

A l’issue de cette journée, la délégation calédonienne s’est rendue à la Résidence de France où l’Ambassadeur de France, Mme Florence Jeanblanc-Risler, nous a reçus.

La volonté d’un développement des échanges économiques régionaux a été réaffirmée par notre organisation auprès de l’Ambassadeur de France, que notre Présidente avait d’ores et déjà rencontré lors de sa mission en Nouvelle-Zélande en mars dernier. Ainsi, nous avons eu l’occasion de préciser le format et les différents secteurs identifiés dans le cadre de l’organisation de notre évènement, en vue d’une coopération régionale des partenaires institutionnels à la promotion du Pacific Business Forum.

La CGPME-NC a également été conviée à une table ronde au Ministère des affaires étrangères et du commerce extérieur où le contexte économique régional a pu être abordé en vue de capter de nouveaux marchés. Certaines thématiques ont été dégagées lors de ces discussions, notamment la nécessité d’une collaboration en matière de formation, recherche et innovation. En effet, la Nouvelle-Calédonie souhaite s’intégrer dans la région. Pour cela, il est nécessaire d’associer les décideurs afin de nouer des relations partenariales pour prioriser certains secteurs.

Enfin, une visite de l’Alliance française a été organisée dans les bureaux de Wellington où nous avons pu découvrir l’espace dédié à la Nouvelle-Calédonie. La promotion de notre territoire en termes de destination touristique est également l’une des préoccupations de notre économie.

La mission diplomatie économique en image :

Dans le cadre de ces déplacements dans la région et par la proximité des territoires du Pacifique, la CGPME-NC renforce les liens qu’elle entretien avec les représentants du monde économique privé afin de promouvoir l’économie calédonienne. Notre investissement et notre volonté à représenter l’économie calédonienne auprès des territoires du Pacifique, s’intègre dans une stratégie de développement de notre économie.

Le Pacific Business Forum que nous avons eu l’occasion de présenter lors de cette mission en Nouvelle-Zélande, a reçu un accueil très favorable de la part des entreprises néozélandaises et des représentants du secteur privé.

Cet évènement régional se tiendra les 3, 4 et 5 novembre 2016 à Nouméa, et permettra aux entreprises calédoniennes de nouer de véritables relations partenariales avec les régions du Pacifique Sud.

Cliquez pour prévisualiser l'image
Lu 754 fois Mis à jour le 20 Jui. 2016
Aurélie Galliot
Rédigé par...

Aurélie Galliot

Secrétaire générale adjointe

 Abonnez-vous !

Abonnez-vous à notre lettre d'information et suivez notre actualité...