CGPME Nouvelle-Calédonie
  • Accueil
  • Actualités
  • Au fil de la semaine
  • Représentation du secteur privé calédonien lors du Sommet des Leaders du Forum des Iles du Pacifique à Nauru

Représentation du secteur privé calédonien lors du Sommet des Leaders du Forum des Iles du Pacifique à Nauru

lundi, 03 septembre 2018

La CPME-NC, par l’intermédiaire de sa Présidente Chérifa LINOSSIER, a été invitée par le Forum des Iles du Pacifique à représenter le secteur privé et les entreprises de Nouvelle-Calédonie lors du Sommet des Chefs d’Etat des pays membres du Forum qui s’est tenu du 3 au 5 septembre 2018 à Nauru.

En sa qualité de membre fondateur de la Représentation Patronale du Pacifique Sud, regroupant les CPME de la Polynésie français, de Wallis-et-Futuna, de Nouvelle-Calédonie, et en raison de son action en faveur d’une plus grande intégration économique régionale de la Nouvelle-Calédonie depuis plusieurs années, la CPME-NC a ainsi eu l’honneur d’être conviée par le Forum des Iles du Pacifique à porter la voix des entreprises calédoniennes lors de ce Sommet entre les Chefs de gouvernement des pays de la région.

Cette participation a notamment été l’occasion de consolider nos liens avec les représentants des secteurs privés des autres pays de la région pour de plus étroites relations économiques et commerciales en faveur de notre développement économique. 

La CPME-NC a également activement contribué à la position commune des secteurs privés de la région concernant les sujets inscrits à l’ordre du jour du Sommet, les maladies non-transmissibles et les risques liés aux changements climatiques. Les représentants du secteur privé de la région ont ainsi pu rappeler, qu’en matière de maladies non-transmissibles, la taxation sur les produits à risque ne constituait pas seule une solution et que les efforts doivent être portés sur l’éducation, la prévention et la promotion de comportements vertueux. En matière de risques liés aux changements climatiques, le secteur privé de la région a rappelé aux Leaders la nécessité de développer des outils de financement et d’assurance permettant aux acteurs économiques de faire face aux conséquences des désastres climatiques et de privilégier la construction d’infrastructures en mesure de faire face aux conditions climatiques extrêmes. Des sujets qui trouvent leur écho au sein des débats économiques actuels en Nouvelle-Calédonie.

Ces travaux prouvent une fois de plus qu’il est indispensable que le secteur privé soit étroitement associé aux décisions politiques, les entreprises étant les chevilles ouvrières de toutes mesures économiques. Dans l’optique du développement d’un axe Indo-Pacifique évoqué par le Président MACRON, il apparaît également indispensable d’apporter les moyens humains, financiers et diplomatiques nécessaires à ces politiques pour un développement pérenne de nos économies insulaires.

La CPME-NC tient à chaleureusement remercier le Forum des Iles du Pacifique et l’Organisation des Secteurs Privés des Iles du Pacifique (PIPSO) pour cette invitation à participer à ces riches échanges entre représentants des entreprises de la région et les chefs de gouvernement des pays du Pacifique. 

Cliquez pour prévisualiser l'image
Lu 30 fois
Nathalie Wirotaroeno
Rédigé par...

Nathalie Wirotaroeno

Assistante administrative

 Abonnez-vous !

Abonnez-vous à notre lettre d'information et suivez notre actualité...