CGPME Nouvelle-Calédonie

Suspension de la grève des mandats paritaires

mardi, 17 juillet 2018

Lors de sa réunion du 17 juillet 2018, le bureau de la CPME-NC a décidé de suspendre son mouvement de grève des mandats paritaires entamé le 15 mai 2018. Ses mandataires, représentants des TPE/PME calédoniennes, reprennent donc le chemin des réunions des instances paritaires à compter de ce jour.

Cette décision fait suite au lancement des négociations entre les organisations patronales représentatives, avec le concours de la Direction du Travail et de l’Emploi, sur la définition de critères de la représentativité patronale et de sa pesée.

La CPME-NC et ses mandataires retrouvent donc à compter de ce jour les réunions au sein de l’Association Paritaire Interprofessionnelle de Concours au Financement des Permanents Syndicaux (APICFPS), de la Caisse de Compensation des Prestations Familiales, des Accidents du Travail et de Prévoyance des travailleurs de Nouvelle-Calédonie (CAFAT), de CAP EMPLOI, du Comité Consultatif de la Formation Professionnelle, de la Commission Consultative de la Certification Professionnelle, de la Commission Consultative du Travail, de la Commission de Recours des Personnes en situation de Handicap, de la Commission Paritaire de l’Emploi Local, de l’Etablissement Provincial de l'Emploi de la Formation et de l'Insertion Professionnelle, de l’Etablissement Territorial de Formation Pour Adultes, du Fonds Interprofessionnel d'Assurance Formation, du Fond Social de l'Habitat, de l’Observatoire des prix et des marges, du Conseil d’administration de l’Université de Nouvelle-Calédonie et du Service Médical Inter-entreprises du Travail (SMIT).

Le bureau de la CPME-NC a toutefois décidé de ne pas procéder à la désignation de ses représentants au sein du Conseil du Dialogue Social. 

Instance qui constitue le cœur du dialogue social et du paritarisme en Nouvelle-Calédonie, la CPME-NC ne peut accepter la répartition actuelle en 4 sièges MEDEF-NC, 2 sièges CPME-NC, 1 siège U2P-NC, offrant à une organisation seule la majorité absolue du collège « employeur ». Soucieuse de retrouver une répartition des voix protégeant l’esprit de consensus indissociable au dialogue social, tout en respectant la décision du Tribunal administratif, la CPME-NC a formulé une proposition de répartition des sièges du collège « employeur » en 3 sièges MEDEF-NC, 2 sièges U2P-NC, 2 sièges CPME-NC. Une proposition rejetée par le MEDEF-NC. 

Dans ces conditions, et ne pouvant cautionner la répartition actuelle des sièges, la CPME-NC a décidé de ne pas désigner ses représentants au CDS, préférant attendre les résultats de la négociation aujourd’hui engagée sur la pesée de la représentativité des organisations patronales avant de retrouver toute sa place au sein du Conseil du Dialogue Social.

Cliquez pour prévisualiser l'image
Lu 19 fois
Nathalie Wirotaroeno
Rédigé par...

Nathalie Wirotaroeno

Assistante administrative

Les Midis Casse-croute de la CPME NC

Médiation des entreprises et médiation du crédit

Outil de résolution au profit des entrepreneurs
Présenté par :
Nicole MOREAU
Présidente déléguée CPME-NC
Baptiste FAURE
Secrétaire général CPME-NC
Chaque mois, un mardi, la CPME NC propose aux entrepreneurs un casse-croûte et une séance d'information sur un thème différent à chaque fois.
MIDI CASSE-CROÛTE
Mercredi 22 août
12h à 14h à la CPME
Tarif adhérent : 1 000 XPF
Non adhérent : 1 500 XPF
Règlement sur place - Réservation obligatoire

 Abonnez-vous !

Abonnez-vous à notre lettre d'information et suivez notre actualité...