CGPME Nouvelle-Calédonie

Le mot de la Présidente Chérifa LINOSSIER – Vœux 2018

mercredi, 03 janvier 2018

ARTIBIOTAN, DÉSICROQUER, EAUBANISTE, DATAVISTE, TOITAGINIER, NUMERANTIN, ALBUAFABISTES, DRONADAIRE ne sont pas des gros mots mais une infime partie des métiers de demain, voire déjà d’aujourd’hui…

Comment parler formation sans connaître les métiers de demain ? Comment parler de création d’emploi sans parler d’entreprise ? Comment parler d’entreprise sans parler d’entrepreneurs ? Comment accompagner l’entreprenariat sans connaissance de l’entreprise privée ? Comment créer de la richesse sans plan stratégique TPE /PME ? Comment construire les filières sans vision « Pays » ? Beaucoup de questions et autant de réponses qu’il faudra trouver pour notre avenir et celui des générations futures.

Je suis persuadée que l’intelligence collective va nous permettre de relever les défis qui nous attendent. La nature a horreur du vide dit-on, mais c’est quand même mieux si nous lui accordons notre attention compte tenu des enjeux environnementaux toujours plus grands et des effets du changement climatique sur notre planète.

On nous reproche d’aller trop vite… mais la mondialisation ne nous attend pas. Il faut aujourd’hui, encore plus qu’hier, créer une politique économique, endogène, forte, productive et compétitive pour la Nouvelle-Calédonie.

Nos dossiers économiques, nous devons les porter, les expliquer, les argumenter, les défendre, en plus de nos vies professionnelles et personnelles. J’en profite donc à nouveau pour féliciter et remercier très sincèrement ceux qui ont fait le choix de notre organisation patronale pour nos valeurs et qui s’investissent au quotidien au service de tous.

Crédits bancaires aux entreprises, dialogue sociale, environnement, export, financement participatif, concurrence loyale et entière, défiscalisation, simplification administrative, fond calédonien d’investissement, transparence des finances publiques, réduction des délais de paiement, optimisation des politiques publiques, accès des TPE à la commande publique, etc. Autant de dossiers que nous portons et que nous continuerons de porter dans l’intérêt général car aujourd’hui, encore plus que jamais, nous avons la conviction que ceux qui essayent de freiner le mouvement finiront par comprendre que notre avenir et notre vision de politique économique est le passage obligatoire pour affronter les enjeux mondiaux. Si on daigne arrêter de se regarder le nombril.

Je vous souhaite à tous une bonne continuité dans vos projets et votre développement aussi bien personnel que professionnel. Puisse l’année 2018 les voir aboutir.

Cliquez pour prévisualiser l'image
Lu 470 fois Mis à jour le 25 Jan. 2018
Nathalie Wirotaroeno
Rédigé par...

Nathalie Wirotaroeno

Assistante administrative

 Abonnez-vous !

Abonnez-vous à notre lettre d'information et suivez notre actualité...