CGPME Nouvelle-Calédonie

Assemblée plénière élective du CDS

lundi, 25 septembre 2017

La Confédération des PME de Nouvelle-Calédonie tient à féliciter Mme Nicole MOREAU, Présidente déléguée de la CPME-NC, ainsi que M. André FOREST, Secrétaire général de l’USTKE, pour leur réélection en tant que co-présidents du Conseil du Dialogue Social.

Cette réélection témoigne de l’engagement de la CPME-NC en faveur de cette instance paritaire indispensable à un climat social apaisé en Nouvelle-Calédonie, moteur du paritarisme et du dialogue social, en faveur d’un modèle social calédonien partagé entre partenaires sociaux. Les récentes créations du Fonds d’assurance formation (FIAF) et de l’association pour le financement des permanents syndicaux permettant une professionnalisation des organisations représentatives, constituent des réussites concrètes issues des travaux paritaires réalisés au sein du Conseil du Dialogue Social. Aux regards des enjeux économiques à venir pour la Nouvelle-Calédonie et des tensions sociales pouvant en résulter, la CPME-NC est convaincue que le Conseil du Dialogue Social a un rôle primordial à jouer pour l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

Face à cette responsabilité de partenaire social qui est la nôtre, la CPME-NC regrette la décision du MEDEF-NC de se retirer du CDS pour des raisons qui nous paraissent plus relever d’une incapacité à reconnaître le pluralisme syndical et la démocratie paritaire que d’une ambition constructive.

Depuis la création du CDS en 2010, les partenaires sociaux ont acté une répartition égalitaire des voix entre le MEDEF-NC et la CPME-NC. Une répartition des sièges employeurs en 3/3/1 entre CPME-NC, MEDEF-NC et U2P-NC inscrite au PV de l’Assemblée générale constitutive du CDS de 2010 et confirmée dans le règlement intérieur signé en 2014 et 2015.

En attaquant l’arrêté de nomination des membres du Conseil du Dialogue Social, le MEDEF-NC dénonce ainsi sa signature des textes fondateurs du CDS et met en danger le fonctionnement de cette instance paritaire indispensable à un dialogue social apaisé et ambitieux en Nouvelle-Calédonie.

Un égotisme du MEDEF qui nous paraît dangereux et regrettable aux regards des défis économiques et sociaux qui s’ouvrent devant nous et qui nécessitent une hauteur de vue digne de nos responsabilités.

Cliquez pour prévisualiser l'image
Lu 128 fois Mis à jour le 17 Oct. 2017
Nathalie Wirotaroeno
Rédigé par...

Nathalie Wirotaroeno

Assistante administrative

Les Midis Casse-croute de la CPME NC

CAFAT : Recouvrement et Contentieux

Venez vous informer sur les procédures de recouvrement et de contentieux de la CAFAT
Présenté par :
Chrystel DAVID
Service de la CAFAT
Georges LEONCE
Service de la CAFAT
Chaque mois, un mardi, la CPME NC propose aux entrepreneurs un casse-croûte et une séance d'information sur un thème différent à chaque fois.
MIDI CASSE-CROÛTE
Mercredi 27 juin
12h à 14h à la CPME
Tarif adhérent : 1 000 XPF
Non adhérent : 1 500 XPF
Règlement sur place - Réservation obligatoire

 Abonnez-vous !

Abonnez-vous à notre lettre d'information et suivez notre actualité...